Théâtre et psychanalyse

 

D'où viennent ces voix qui percent les masques depuis les tragiques grecs en passant par Shakespeare, Goldoni, Molière, Racine, Marivaux, Schiller, Musset ?

Jusqu'à Tennessee Williams, Ionesco, et Bécker de quoi nous parlent elles et pourquoi résonnent elles en nous de façon si profonde ?

Le théâtre n'est-il pas la représentation à chaque fois réinterprétée de la scène mythologique et l'archétype du sphinx ?

Arlequin lui-même : c'est un insolent malicieux ou un trébuchet de l'inconscient ?

En quoi l'acte théâtral se fait passage à l'acte sublimé ?

Et si c'est le cas, pourquoi l'illusion réaliste de l'image cinématographique submerge-t-elle la perspective de l'imaginaire théâtral ? ? ?

 

Poésie  ou voyeurisme :

La culture en question.

Débat dont le théâtre est à la fois le curseur... et le lieu où se concentre la mémoire et se projette l'espérance.

L'implication "psychanalyse théâtre" est peut-être aujourd'hui un enjeu qui sous-tend la question :

Quelle société pour demain ?

 

Antigone n’est elle pas la première femme de l'histoire,

dont l’indirection morale cisaille le pouvoir phallocratique ?

 

Où l'enterrement, devient l’occasion mythologique un anti oedipe féminin.

Comment Freud s’en sort il ?

 
 

8 €