TEM chez vous_InPixio fond jaune recdr_I

LE JOUEUR D'ECHECS
à distance
Stefan Zweig
Mise en scène de Sissia Buggy
cadreur Michel Bouttier

Spectacle en direct
en live et en ligne

Théâtre Espace Marais à distance

Nous sommes sur le pont d’un grand paquebot en partance pour Buenos Aires.
Tout devrait y être calme et détente.
Jusqu’au moment ou des passagers décident d’opposer leur champions dans un combat à mort lors d’une partie d’échecs...

Désir de romanesque,

Envie d’émotions fortes.

Le joueur d’échecs vous parle de deux mondes qui vont s’affronter.

 

JOSEPH MORANA

Je suis Monsieur B.

 

Après une carrière de chanteur en France et en Belgique, je joue différents rôles sous la direction de Sissia Buggy (L’Avare, L’Etranger ), je mets en scène (Amok,24h de la vie d’une femme) et j’enseigne le théâtre.

ANDRE ROCQUES

Je suis Czentovic (en alternance avec Romain Martin ).

Je joue au théâtre dirigé par Michel Bouttier (La Dispute) Sissia Buggy (La Mouette ) et Elizabeth Czertzuck (Le Bal chez Witold). Je suis aussi créateur de Jeux vidéo.

PHILIPPE HOUILLEZ

 Je suis le Narrateur (en alternance avec Serge Luchini)

Champion d’Europe de Char à voile, je joue au théâtre (En attendant Godot, L’Etranger) et  j’interprète des rôles au cinéma et à la T.V.(Brio).

ROMAIN MARTIN

Je suis Czentovic (en alternance avec André Rocques )

Dirigé par Sissia Buggy j’ai joué dans” Le Cid”, ”La Mouette “, ”L’Avare” etc …

et par Joseph Morana” dans 24h de la vie d’une femme”. J’ai mis en scène Marie Tudor et j’enseigne le théâtre.

SERGE LUCHINI

Je suis le Narrateur (en alternance avec Philippe Houillez)

Je suis comédien dans La Dispute mise en scène de Michel Bouttier. Amok

mis en scène par Joseph Morana et bientôt Les femmes de Barge bleu . Je joue dans Le Cid de Sissia Buggy

Qui sommes nous ?

Les acteurs :

Les auteurs :

Stéfan

Zweig

Je suis l'auteur.

Écrivain, romancier, nouvelliste j'ai fait partie de l'intelligentsia viennois, avant de quitter son pays natal en 1934, à cinquante-trois ans, en raison de la montée du nazisme. J'ai écrit : Le joueur d’échecs, 24 heures de la vie d’une femme, Amok etc...

Claude

Mann

Je suis l'adaptateur.

Interprète au cinéma dirigé par Visconti, Marguerite Duras, Costa Gavras... Je suis l’auteur de scénarios pour le cinéma et la T.V. ainsi que créateur de plusieurs comédies musicales. Je dirige un théâtre à Joinville le Pont.

Sissia
Buggy

Je suis le metteur en scène.
Sportive de haut niveau en Patinage Artistique ... Je suis co-fondatrice du café-théâtre “Le Point-Virgule” ainsi que du ” Théâtre Espace Marais”. Comédienne, j'interprète de nombreux rôles et j'ai mis en scène plus de 20 spectacles.

Michel
Bouttier

Je suis le cadreur.

Sportif de haut niveau en patinage artistique... Je suis co-fondatrice du café-théâtre “Le Point-Virgule” ainsi que du ” Théâtre Espace Marais”. Comédien, j'interprète de très nombreux rôles et j'ai mis en scène de très nombreux spectacles.

 

Vidéos - Images

1/8
 

Le comédien narrateur m’invite à le suivre comme s’il me faisait la visite du bateau dans lequel se déroule l’histoire. 

Je suis bluffé par cette vision innovante du joueur d’échecs. 

 

C’est une invitation au voyage. 

Je deviens passager du bateau tout comme les comédiens qui jouent. 

C’est une sensation nouvelle et étrange, très prenante. 


 

J’assiste au spectacle d’une façon plus active. 

Je me sens impliqué.

Mon attention est vive. 

Mon regard et l'intérêt que je porte au spectacle sont sans cesse mit en éveil. 

Dès le début...

Je suis capté par le ton.
On s'adresse directement à moi.

 

En un long plan séquence…

 

Le long plan séquence employé dans cette vision du joueur d’échecs en ligne me donne la sensation du direct. 

Car

Aucune coupe. 

Aucune interruption de l’action.

 

C’est fou. Ca avance, ça avance... Comme dans la vie réelle. 

 

Aucun trucage. 

Je me rend compte de l’importance du procédé : “ en un long plan séquence”. 

 

Je suis l’histoire de bout en bout dans la même continuité 

Je me sens tout proche des comédiens

J’ai la sensation d’être et devenir le personnage ou les personnages de la pièce. 

 

Je suis spectateur et acteur du spectacle. 

Je ressens une forte implication sensorielle et émotionnelle. 

Cela en devient même obsédant. 

C’est comme si ce long plan séquence était un labyrinthe. 

Je le parcoure, pas à pas

La pression s’intensifie au fur et à mesure du dénouement. 

Il m’entraine inéluctablement jusqu'à l’issue finale. 

 

 

Lorsque je regarde le Joueur d’échecs dans la salle du Théâtre Espace Marais

 

Quelque soit l’endroit ou je suis placé...

C’est instinctif…

Je regarde le spectacle de deux manières, de deux façons : 

L’expression du personnage de monsieur B ou celle de Czentovic !

Et… En même temps 

La vision large de leur affrontement autour de la table du jeu d’échecs !

 

Il en va de même de cette retransmission en streaming du joueur d’échecs. 

Sur l'écran…

En  simultané

Deux angles différents

Dans deux fenêtres

L’une d’elle m’offre le regard appuyé de monsieur B, suivi de l’agacement de Czentovic

Sur l’autre je vois les trois acteurs dans la même tension physique et le caméraman qui capte les détails de l’interprétation de chaque personnage. 

Une prouesse !!! 

Deux visions simultanées

 

 

Waoh !

Comment les comédiens du joueurs d’échecs ont pu jouer dans une salle vide ?

Comment sont -ils arrivés à transmettre toute cette intensité ?. 

Et...

Sans qu’il ait de coupe. 

On est pas au cinéma où l’acteur peut se reprendre

On n’est pas dans une salle de théâtre rempli de spectateurs. 

 

Pourtant

La tension est palpable. 

je ressens très vite que j’assiste à une performance d’acteur. 

 

Les plans rapprochés scrutent les visages des acteurs avec insistance.

La caméra se déplace autour des personnages.

 

Je vis moi-même cette tension.

Je m'identifie tour à tour chaque personnage.

J’en suis bouleversé.

J’ai peur du moindre faux pas.

Une sacrée performance d’acteur

 

L’histoire du Joueur d’Échecs

vue du cadre

 

Le décor est planté

La première image

Un homme costumé de marron foncé, chapeau sur la tête 

Il s’adresse directement à moi : 

C’est le narrateur

 

Il m’invite à le suivre d’un point à un autre

dans une lumière par moment lumineuse

Par d’autre sombre et bleuté

 

je parcours avec lui les lieux de son récit

La cabine où il écrit.

Le pont du bateau où vont se croiser les personnages.

Le salon où va avoir lieu la partie d’échecs.

 

Il plante le décor où va se dérouler l’intrigue

Il me présente les premiers protagonistes

Czentovic d’abord : le champion du monde d’échecs

Mac Connor : un richissime industriel 

 

J’apprend que nous sommes sur le pont d’un paquebot

En partance pour Bueno Aires

Et que lors de cette traversée se prépare une partie d’échecs mémorable.

 

Avec ce joueur d’échecs en ligne

j’ai la sensation de me promener dans un tableau humain.

Les personnages entrent

Czentovic d’abord dans une apparence d’arrogance

Il décide et impose les règles à suivre

Son culot en est risible

 

Et puis il y a monsieur B qui intervient

Je ne sais pas d'où il vient, sans doute du pont

il m’intrigue par sa retenue, sa manière d’observer la partie.

 

Tout bascule soudain, le champion prétentieux est mis en difficulté

Il propose une autre partie.

Je le regarde s’en aller furieux

J’en rigole presque...

 

Je retrouve monsieur B, de nuit, seul, sur le pont

Je m’approche de lui, il me salut. En tout cas j’ai cette impression.

 

Alors il me livre son histoire poignante et bouleversante

Par moment j’en devient son confident

Par d’autre je me place juste derrière l’épaule du narrateur.

 

Je suis cette histoire a la fois comme spectateur

Et comme protagoniste aussi, tant je me sens impliqué.

J’en ai la gorge qui se serre.

 

 L’affrontement

Je retrouve Monsieur B et Czentovic attablés

Assis, face a face. Chacun dans sa posture.

Mon regard passe de l’un à l’autre grâce au cadre

 

Ils sont là pétris dans leur concentration personnel

Butés, obstinés, tendus, jouant le jeu du chat et de la souris.

 

La partie est commencé bien qu’aucun pion n’ait été bougé encore.

Quelque chose se serre en moi. 

Car…

Je ressens toute l’importance de ce qui se passe.

 

Je suis les coups qu’ils se portent mutuellement

Sourire furtif, regard noir, visage crispé

Ca bouge très peu et pourtant c’est extrêmement dur et tendu

 

Les joueurs souffrent

Mon coeur est sur le point d’exploser

Le point de vu de la caméra et le mien à l'unisson s’emballent

Il y a comme une accélération

 

Ce qui se passe est inattendu, violent

J’attend la fin impuissant

et pourtant

Je me surprend à espérer.

Vous réservez ...

C’est 10€

.

Et...

 

Vous recevez par mail
un lien unique pour l’heure de la représentation....

Sur smartphone
glisser dans la zone de 
réservation

pour atteindre les bouton

Renseignement par téléphone :

01 48 04 91 55

Réservation en ligne

Pour le spectacle du
" joueur d'échecs" en live chez vous

 
 

Les avis des spectateurs en live et à distance du Joueur d'échecs de Stefan Zweig au Théâtre Espace Marais à distance

Dites-nous ce que vous avez pensé de la pièce ! Votre avis est très utile pour les futurs spectateurs. Il peut les aider à choisir leur spectacle au Théâtre Espace Marais.

Sachez que les avis sont aussi lus par les artistes et les organisateurs.
Nous vous invitons à les encourager tout en respectant leur travail. 
Important :

  • Si vous êtes proche de l'organisateur de l'événement, merci de ne pas poster de critique afin de conserver l'impartialité des avis.

  • Cet espace n'est pas un forum, mais uniquement un moyen d'exprimer vos impressions sur le spectacle au Théâtre Espace Marais.

  • Toute critique ou avis jugé diffamatoire ou non constructif ne sera pas publié.

  • Votre avis ou témoignage doit porter uniquement sur le contenu du spectacle. Pour tout autre message (placement, accueil, salle...), veuillez nous contacter.

 

" Le théâtre Espace Marais chez moi
me place
au cœur de l'action "

22 rue Beautreillis - 75004 Paris

Téléphone : 01 48 04 91 55

  • TIC Tac
  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • YouTube

© 2019 Site : création Michel Bouttier avec "Michel B.studio"